Marianne de Rivet

par | 1 Juin 2021 | Articles | 0 commentaires

Une fresque située au centre du quartier de Rivet vient d’être achevée. Fruit d’un projet de l’association TRACES réunissant trois artistes, Jungle Raiddog, FLowR et Luc Lanier, l’œuvre vise à sensibiliser les habitants aux valeurs de la République et au développement durable.

Entourée d’une Marianne stylisée et d’un « renard » livrant son secret au Petit Prince, une empreinte digitale originale a été réalisée par une cinquantaine d’enfants du centre socioculturel municipal de Rivet (Sébastien Penaud & Aurélie Delmas) et plus globalement du quartier. Une empreinte en 17 couleurs où les prénoms de tous les enfants se superposent.

Chaque prénom a été peint avec une couleur différente représentant les 17 engagements de l’ONU en faveur du développement durable qui ont permis une sensibilisation auprès des jeunes sur des questions essentielles de notre société. Le mélange des prénoms colorés au sein de cette empreinte marque ainsi l’engagement de l’association pour les valeurs de la République. « Les valeurs de la République c’est aussi le développement durable », assure Jungle.

Ces peintures ont été l’occasion d’ateliers où les jeunes ont travaillés d’une part sur les symboles de la République (dessins) et sur les Objectifs de développement durable (couleurs). Ils ont été initié aux techniques de peintures murales contemporaines (aérosols, pochoirs) lors d’ateliers freestyle.

Financées par un crédit d’État provenant de l’ANCT (Agence nationale de cohésion des territoires) dans le cadre de la politique de la ville avec la Préfecture de la Corrèze, et notamment en partenariat avec la Ville de Brive et de l’Office HLM Brive Habitat.

Les coulisses des fresques
Initiée par l’Agence nationale de cohésion des territoires (ANCT) et la Préfecture de la Corrèze, Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCDPP) a permis à une quarantaine de jeunes du quartier (8-20 ans) de découvrir une pratique artistique urbaine et des influences culturelles plurielles, de développer une pratique individuelle pour créer une œuvre collective, basée sur des valeurs de respect.

En parallèle, ce projet s’inscrit dans la continuité des démarches visant à sensibiliser aux Objectifs de développement durable que l’artiste développe avec l’association 4D. La première fresque « J’empreinte, je m’engage » qui a vu le jour en septembre 2019 sur les quais de Seine à Paris a permis de sensibiliser un large public aux 17 ODD, et de créer un sentiment de communauté, de destin positif commun.

“Empreintes” est un dispositif pour et avec les citoyens. Ces derniers s’approprient les ODD en laissant leurs empreintes qui symbolisent les traces que nous laissons, ils se forment en comprenant les caractères indivisible et universel des ODD et ils s’engagent !

Valérie Martin,
Cheffe du service Mobilisation Citoyenne et Médias de l’Ademe

Adresse
Place des Arcades, quartier de Rivet, 19100 Brive.

Presse
La Montagne
, édition papier du 30/05/2021. Textes et photos de Stéphanie PARA

BriveMag article de l’édition en ligne du 28/05/2021

Catégories

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Shopping cart
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats